Booster sa fertilité au naturel


De l’envie de maternité, à l’arrêt de la contraception, puis les mois passant, en attendant l'arrivée d'un signe de grossesse… Et rien. 

Les problématiques de fertilité peuvent être liées à des pathologies comme l'endométriose, SOPK, adénomyose, mais également à des déséquilibres : hormonales, troubles de l'ovulation, du métabolisme, ou des spermatozoïdes, du sperme, d'éjaculation, chez les hommes. 


Dans cet article, nous parlerons spécifiquement des outils au féminin, mais dont la plupart sont aussi valables pour Messieurs. 


Penchons-nous plus spécifiquement sur les infertilités dites « inexpliquées », celles que la médecine n'explique pas. Il s'agira souvent de déséquilibre du métabolisme. Et la bonne nouvelle, c'est qu'il y a des solutions ! 

Il faut savoir que ces préconisations sont aussi valables pour tous les troubles expliqués. 


D'une manière générale, gardons en tête que le système reproducteur est un élément « secondaire » dans le fonctionnement de notre corps.

Je m'explique : notre organisme privilégie dans un premier temps le bon fonctionnement de nos organes vitaux (cœur, poumon, cerveau, foie, pancréas... ), pour bien-sûr assurer notre maintien en vie. C'est à condition que ces systèmes fonctionnent correctement, qu'il se penchera sur la fonction reproductive dans notre corps. 

Il s'agit d'une généralité, mais il est important de bien la comprendre pour booster sa fertilité.


Ainsi, un organisme trop stressé aura pour conséquence un cœur qui bat plus vite, une plus grande nécessité du cerveau à s’adapter, la modification du flux sanguin etc. 

Et le système reproducteur dans tout cela ? Et bien « on verra plus tard, lorsque le reste ira mieux », voilà ce que se dit le corps. 


Tu auras compris le principe, l'idée est alors de retrouver un état de bien-être général, en boostant la fonction reproductive de ton organisme. 


ALIMENTATION


On adopte une alimentation saine, équilibrée et variée pour apporter au corps tout ce dont il a besoin, sans faire l'impasse sur un groupe alimentaire. 

Légumes cuits et crus : indispensables à chaque repas pour l'apport de vitamines, de nombreux minéraux, et pour assurer un bon transit, indispensable à l'équilibre de la flore intestinale.

Des protéines : ni trop, ni pas assez, animales ou végétales, privilégier quotidiennement un apport de bonne qualité

Des glucides : on ne fait pas l'impasse pour un régime amaigrissant ! Il s'agit de notre carburant, et donc de notre énergie. Les glucides à indices glycémiques bas et moyens sont à privilégier afin d'éviter des pics de glycémie et donc des déséquilibres.

Des fruits : divers et variés, frais et de saison, ils apporteront chaque jour des vitamines et minéraux, ainsi qu'un apport énergétique supérieur aux légumes.

L'hydratation : indispensable pour assurer le bon fonctionnement de tous les organes : cerveau, cellules, système digestif, cardiaque … 

Certains éléments sont à éviter, car ils affecteraient la reproduction : l'alcool, le sucre raffiné, les fritures et fast food, mais aussi le tabac, et le stress.


S'OCCUPER DE SON SYSTEME DIGESTIF

Le foie est responsable, entre autres, de la gestion hormonale. Un déséquilibre de la flore intestinale peut également être à l'origine de nombreux déséquilibres dans ton organisme.

Avec l'accompagnement de ton naturopathe, la cure détox permet de nettoyer ton foie et tes intestins. 


LE STRESS, PARLONS-EN

D'une manière générale, le stress affecte le bon fonctionnement de notre corps. Il vient directement impacter nos cellules en les dégradant. Il impactera également l'utérus et les ovaires en diminuant l'apport de plus sanguin vers ces derniers. Aussi, il pourra provoquer un déséquilibre hormonal, notamment de l'œstrogène et progestérone. 


Voici quelques outils pour agir directement sur celui-ci :

- Identifier les sources de stress si elles peuvent l'être : puis-je agir dessus ? Cela dépend-il de moi ? 

- Adopter une alimentation équilibrée comme vue précédemment, afin de nourrir correctement son cerveau, et lui permettre ainsi de s'adapter au stress

- Pratiquer des exercices de relaxation, comme la cohérence cardiaque, sophrologie, méditation ...


USER DE LA PHYTOTHERAPIE

Sous différentes formes, les plantes seront ton allié boost-fertilité ! En voici quelques unes :

Le framboisier : anti-inflammatoire et régulatrice du cycle hormonal

Le gingembre : un « nettoyant » de l'utérus

La Rhodiola : pour améliorer les performances sexuelles, lutter contre tous les stress, améliorer la libido et stimuler les fonctions sexuelles. 

Une multitude de facteurs interagissent dans les fonctions de reproductions.

Un bilan en naturopathie permet alors d'identifier les facteurs afin de les traiter au cœur. 


Je t'accompagne en consultation individuelle ou dans le tout prochain programme d'accompagnement. Reste bien connectée sur le site pour suivre la nouveauté !


Prends bien soin de toi,


Clara