SOPK : retrouver l'équilibre au naturel


Le syndrome des ovaires polykystiques touche 10% des femmes. Ces principaux symptômes sont un dérèglement hormonal ainsi qu'une hyperandrogénie.

Je te donne certaines solutions naturelles !

Comme je te le disais, le SOPK (ou PCOS en anglais) se caractérise par la perturbation du cycle menstruel, et en conséquence de l'ovulation et de la fertilité, de l'acné, une prise de poids, une fatigue chronique, ainsi qu'un taux d'androgènes (testostérone) trop élevé, entraînant une pilosité excessive, ainsi qu'une variation de l'humeur, entre autre.

Il s'agit d'un trouble endocrinien associé à une forte résistance à l'insuline.

Il est important de le prendre en charge rapidement afin d'éviter toutes complications sur le long terme telles que des problèmes cardio-vasculaires, un diabète de type 2, et toutes inflammations chroniques.


Un rééquilibrage hormonal et de l'organisme général peut permettre de pallier les symptômes du SOPK.


QU'ALLONS-NOUS FAIRE ?


En naturopathie, le but sera alors de diminuer les hormones androgènes et de faire augmenter les hormones féminines, ainsi que de rééquilibrer le métabolisme du corps.

L'accompagnement peut prendre plusieurs mois et même plusieurs années, mais tiens le coup car le résultat en vaut vraiment le coup !


Les plantes

ont des pouvoirs extraordinaires pour t'aider à diminuer les symptômes. Une cure d'au moins 6 mois permettra d'avoir des résultats.

  • La racine d'ortie piquante : elle inhibe la DHT, une hormone qui provient de la testostérone, qui aura un effet néfaste sur les ovaires, responsable du SOPK.
    Elle se trouve en gélules, ou en tisane (décoction).
  • Le bourgeon de framboisier : le bourgeon contient des principes actifs très puissants. Le macérat de framboisier permet de retrouver un cycle régulier, en augmentant le taux d'oestrogènes. Il diminue également le syndrome prémenstruel (SPM), comme les douleurs de règles et leurs abondances.
  • L'alchémille : par son action progestérone-like, elle régule le cycle menstruel, booste la fertilité, diminue l'acné et la prise de poids. En tisane, consomme 2 à 3 tasses par jour.
  • La berbérine régulera le taux d'insuline et de glycémie, ainsi que la testostérone. Elle se trouve en gélules ou en tisane.

L'idéal est la prise simultanée de plusieurs plantes qui permettra une action complète et efficace !


L'alimentation 

sera également ton ami. Comme je te le disais, le SOPK fait varier de manière inadéquate le taux de sucre dans ton sang, responsable de nombreux troubles : nous allons y remédier.

  • Une alimentation à IG bas : en gardant le plaisir de manger, le principe est d'orienter tes repas autour d'aliments à indice glycémie bas, c'est-à-dire en évitant ceux qui augmentent le taux de sucre dans ton sang lors de la digestion. Les aliments à IG bas permettront alors d'équilibrer ta glycémie, évitant notamment le diabète et la prise de poids.

    Tu retrouveras par exemple les abricots secs, légumineuses, quinoa, betteraves et carottes crus, tomates, baies de goji, purée d'amande, sarrasin, épeautre, semoule complète. Et tu limiteras les IG élevés comme le riz gluant, le pain blanc, potiron, brioche, dattes, raisins secs …
  • Le sucre raffiné : il fait grimper ton taux d'insuline dans le sang. Il favorise ainsi ta fatigue en épuisant tes glandes surrénales, chargées de l'équilibre hormonal, notamment de l'adrénaline et du cortisol (hormone du stress, gestion de la glycémie, synthèse des lipides, protéines et glucides). Préfère le sucre naturel des fruits ou le sucre de coco.

La gestion du stress

est également primordiale.

Le stress provoque la libération du cortisol, qui, produit en excès, entraîne le corps à produire plus de glucides, et l'insuline stimule la testostérone … Tu l'auras compris, c'est tout ce que l'on cherche à éviter !

Adopte la zen-attitude ! Je sais, cela paraît plus facile à dire qu'à faire. Mais au fil du temps, à force de petits efforts et de prises de conscience, tu peux arriver à un état de stress amoindri, ainsi qu'une gestion des émotions qui te facilitera la vie.

  • L'activité physique douce comme le yoga, le Pilate, la marche, te permettront d'évacuer le stress accumulé. Fais à l'extérieur. La connexion à la nature d'apportera des bienfaits supplémentaires
  • La méditation est un outil puissant de lâcher prise, pour se reconnecter à soi et à ce qui est essentiel pour toi
  • Des exercices de respiration comme la cohérence cardiaque ont prouvé leurs effets sur l'instant présent mais également sur le long terme.

    Challenge-toi : 1 fois par jour, pratique la cohérence cardiaque pendant 5 minutes : inspire 5 secondes, puis expire durant 5 secondes. L'effet relaxant est immédiat ! Alors, CAP ?
  • Aide-toi de plantes relaxantes : en olfaction ou massage, les huiles essentielles de Petit Grain Bigarade, Lavande ou Ylang-ylang t'accompagneront vers la détente.
  • Si tu rencontres davantage de difficultés, rapproche-toi d'un psychologue, sophrologue, hypnothérapeute …

N'hésite pas à te faire accompagner par ton naturopathe pour te soutenir dans ta démarche globale et adapter au mieux les outils à tes besoins.


Prends bien soin de toi,


Clara